Publié le

Comprendre les instructions de TRICOT

Comprendre les instructions de TRICOT

Lorsque j’ai commencé à tricoter, il y a quelques années déjà, je suivais les modèles que je trouvais dans des catalogues de marques de laine, ou dans des magazines féminins, spécialisés ou non.
À cette époque, les explications étaient assez littéraires, et, à condition d’avoir un bon niveau de tricot, il suffisait de savoir lire pour comprendre en substance ce qu’il y avait à faire. Souvent, certaines parties étaient abrégées, pour gagner en compréhension et aussi en surface d’impression.
Puis le temps passant, j’ai trouvé des explications sous forme de diagramme : une nette avancée pour rendre les indications plus synthétiques et plus lisibles. Et surtout, on pouvait s’affranchir de la barrière de la langue.
Et lorsque j’ai ensuite découvert Ravelry et tout ce qu’on peut trouver sur le net en matière de patrons de tricot, j’ai été enchantée de voir que ce langage international nous donnait accès à une foule de modèles et d’informations.

En créant « Joueuse de Pelotes », en donnant des cours et en côtoyant des débutants en tricot, je me suis rendu compte que toute cette masse d’informations que je trouvais très pratique et très utile, n’était pas si simple que ça à comprendre pour un néophyte, et que la lecture d’un patron pouvait poser problèmes.
J’ai donc voulu aider les novices à s’y retrouver et à comprendre les directives des fiches tricot.
Je me suis attelée à cette tâche et j’ai lu et relu des centaines de fiches, je me suis plongée dans les livres de modèles et j’ai parcouru internet, dans tous les sens. J’y ai vu de nombreuses erreurs et imprécisions, et j’ai compris la « presque » panique dont certains d’entre vous me font part.

« Je voudrais faire ce pull, mais je n’y comprends rien. Pouvez-vous m’aider ? »

« J’ai suivi les explications, mais le résultat n’a rien à voir avec la joli photo du modèle, au secours Joueuse de Pelotes,  pouvez-vous m’aider ? »

 

Je ne peux malheureusement pas aider, individuellement, toutes les personnes qui me questionnent sur mes réseaux sociaux, alors j’ai décidé de faire un tour d’horizon de tout ce qu’il faut savoir pour déchiffrer un patron, que ce soit sous forme de notation abrégée ou sous forme de grille. Et j’ai tout regroupé pour faire un inventaire que j’espère complet et pour tenter d’expliquer simplement tout ce qu’on peut rencontrer dans une notice. J’ai distillé par-ci par-là des informations, à l’occasion de tutos ou de cours, à chaque fois qu’une explication était nécessaire.
Puis de ce travail est né l’idée de faire un livre, complet, pour vous transmettre toutes ces informations et pour que vous puissiez ensuite avoir sous la main, tous les tableaux utiles; pour que ce guide entre dans votre sac à tricot, prêt à répondre à toutes vos interrogations sur le sujet.

Commençant par le commencement, avant de parler de la forme, j’ai traité du fond. Le premier chapitre fait donc l’inventaire des instructions possibles.

Comprendre les instructions de Tricot

Puis j’ai abordé la forme, c’est-à-dire comment vont vous être présentées toutes ces instructions. J’ai tout d’abord parlé des notations abrégées, en expliquant le mode de codification dont elles sont l’objet et en fournissant une liste de ces abréviations.

Comprendre les instructions de Tricot

 

Un troisième chapitre fait état des diagrammes. Comment les lire, à la fois en tricot à plat et en circulaire, quelles particularités rencontrent-on en fonction des types de tricot ? Et pour vous aider à bien assimilé cette méthode très pratique que vous adorerez dès que vous la maîtriserez totalement, je vous propose quelques exercices pratiques.

Comprendre les instructions de Tricot

Comprendre les instructions de Tricot

Et enfin, comme beaucoup de tricoteurs sont attirés par des modèles outre-Manche et outre-Atlantique, j’ai voulu vous aider à comprendre les rudiments du « Knitting », le tricot en anglais.

Comprendre les instructions de Tricot

Après tout ceci, j’espère que vous ne serez plus rebuté par la lecture des patrons et que vos réalisations seront à la hauteur de vos attentes.

Pour faire ce livre, je me suis lancée dans l’auto-édition, ce qui donne beaucoup plus de travail que de passer par un éditeur, car il faut tout faire tout seul : de l’écriture à la mise en page, de la réalisation au dépôt légal, de la correction à l’illustration. Alors s’il reste quelques coquilles ne m’en veuillez pas. J’ai tout fait pour que tout soit bien, mais j’ai certainement laissé passer quelques erreurs. Alors si vous en constatez, n’hésitez-pas à me les communiquer, je ferai une édition corrigée dans quelques temps.

J’ai fait cette auto-édition sur Amazon Kindle Direct Publishing. Si cet ouvrage vous intéresse vous pouvez vous le procurer ici chez Amazon ou dans ma boutique.

 

Publié le

Centre au crochet

commencer du crochet par le milieu

Comment faire pour commencer un ouvrage au crochet, par le milieu ?

Après avoir fait, un cercle magique, ou après avoir refermé une chaînette, vous devez crocheter un centre, plat.

Je vais vous donner des explications pour un travail en mailles serrées, à partir d’une chaînette de 8 mailles. Vous pouvez aussi regarder la vidéo que j’ai réalisé sur ce sujet.

Il y a plusieurs façons de faire ce centre :

  • en spirale
  • en cercles concentriques

Pour la spirale, après une première maille en l’air avant de faire le premier rang, il suffit de continuer sans cesse et faire des mailles serrées dans toutes les mailles de chaînette. Vous vous arrêterez lorsque vous obtiendrez la taille voulue. Marquez tout de même le début de chaque tour avec un marqueur ouvert pour vous repérer facilement. En effet, à chaque tour, vous ferez des diminutions, qui vont varier au fur et à mesure.

Pour les cercles concentriques, il faut commencer chaque rang par une maille en l’air, et à la fin du rang, il faut faire une maille coulée sous cette maille en l’air, pour refermer le cercle.



Et dans les 2 cas, vous pouvez obtenir un cercle bien rond, ou un centre octogonal.

Tout d’abord, quel que soit votre choix, vous devez augmenter à chaque rang ou à chaque tour de la manière suivante :

  • Cercle magique de 8 mailles
  • Rang 1 : 1 augmentation dans chaque maille -> 16
  • Rang 2 : 1 augmentation toutes les 2 mailles -> 24
  • Rang 3 : 1 augmentation toutes les 3 mailles -> 32
  • Rang 4 : 1 augmentation toutes les 4 mailles -> 40
  • Rang 5 : 1 augmentation toutes les 5 mailles -> 48
  • Rang 6 : 1 augmentation toutes les 6 mailles -> 56
  • Rang 7 : 1 augmentation toutes les 7 mailles -> 64
  • Etc . . .

Ce qui, transcrit en instructions va donner :

  • Cercle magique de 8 mailles
  • Rang 1 : 8 fs (1 augmentation) -> 16
  • Rang 2 : 8 fs (1 ms, 1 augmentation) -> 24
  • Rang 3 : 8 fs (2 ms, 1 augmentation) -> 32
  • Rang 4 : 8 fs (3 ms, 1 augmentation) -> 40
  • Rang 5 : 8 fs (4 ms, 1 augmentation) -> 48
  • Rang 6 : 8 fs (5 ms, 1 augmentation) -> 56
  • Rang 7 : 8 fs (6 ms, 1 augmentation) -> 64
  • Etc . . .

Dans ce cas, les augmentations sont réalisées les unes au-dessus des autres. Ce qui crée d’une part une ligne de petits trous, et d’autre part une cassure sur le bord extérieur du disque.

Pour obtenir un cercle bien rond, il faut décaler les augmentations au fil des rangs, de la manière suivante :

  • Cercle magique de 8 mailles
  • Rang 1 : 8 fs (1 augmentation) -> 16
  • Rang 2 : 8 fs (1 ms, 1 augmentation) -> 24
  • Rang 3 : 8 fs (1 ms, 1 augmentation, 1 ms) -> 32
  • Rang 4 : 8 fs (3 ms, 1 augmentation) -> 40
  • Rang 5 : 8 fs (2 ms, 1 augmentation, 2 ms) -> 48
  • Rang 6 : 8 fs (5 ms, 1 augmentation) -> 56
  • Rang 7 : 8 fs (3 ms, 1 augmentation, 3 ms) -> 64
  • Etc . . .
Publié le

Kit de teinture végétale

fonty kit teinture

Je l’ai testé pour vous

Regardez mon TricoTest.

Découvrez le kit « teinture végétale » de Fonty.
C’est amusant, c’est prenant, c’est surprenant …

500g de laine magnifique, teintée par vous de manière unique avec des pigments naturels.
C’est un procédé simplifié qui donne un résultat de qualité, impressionnant. Je vous fais part de ma courte expérience et vous donne quelques conseils sur les points que j’ai trouvé les plus délicats à mettre en œuvre.

Après la teinture, le tricot…
Vous avez tout pour faire un pull en taille 40.
Comme ma teinture avait quelques zones délavées, j’ai opté pour un ensemble « Doux et Grunge » :
un pull, et son accessoire à porter en jupette ou en cape.

Ensemble tricoté et teint à la main Ensemble tricoté et teint à la main

 

Allez-y. C’est aussi un très beau cadeau à faire.

Vous pouvez vous le procurer par mon intermédiaire.
Attention : quelques jours de délais.

Publié le

50 montages de TRICOT

Joueuse de Pelotes 50 montages de TRICOT

J’ai longtemps monté mes mailles avec la méthode du pouce : une aiguille dans la main droite et la laine qui s’enroule autour du pouce gauche. On me l’avait appris lorsque j’étais petite, et j’ai continué ainsi, sans me poser de questions. Un jour j’ai vu quelqu’un faire autrement, avec 2 aiguilles, ça avait l’air facile, alors j’ai essayé. Le montage était plus épais, mais plus souple. Je connaissais aussi le montage simple, juste des tours non tricotés, que j’utilisais pour rallonger un rang.

Et je pensais avoir fait le tour du problème.

Plus tard, j’y ai repensé, et là, j’ai voulu faire des recherches sur le sujet. Quel ne fut pas mon étonnement de voir qu’il y avait beaucoup plus de méthodes que je ne le pensais. Je suis alors devenue enquêtrice, je voulais tout savoir. J’ai cherché partout, dans le temps et dans l’espace. Je n’ai certainement pas encore tout découvert, mais il y avait déjà tellement de matière, que j’ai voulu partager tout ceci avec vous.

J’ai testé chacun de ces montages ; je les ai analysés, décortiqués, répertoriés, critiqués …

voici mon livre de travail !

Puis je les ai détaillés et expliqués, chacun pas à pas, pour vous transmettre tout ce que j’avais appris.

Et j’ai fait ce livre, que Mango a bien voulu éditer. Et j’espère maintenant partager avec vous tout ce travail.

Ce livre s’appelle « 50 montages de Tricot », mais je vais vous livré un petit secret, en fait, il y a 56 montages répertoriés dans ce manuel.

Vous y trouverez pour chacun, des explications générales et des planches didactiques comme celle-ci, pour vous aider à apprendre chacune de ces techniques :

Et tout ça pour quoi ?

Pour avoir de magnifiques bas de pull, de jolis poignets, des bords de snood très réussis, qui ne gondolent plus, qui ne resserrent plus, qui soient décoratifs, et qui mettent en valeur tout le reste de votre tricot.

 

Si cet ouvrage vous intéresse, je l’ai parfois en stock dans ma boutique, mais pas tout le temps !

Sinon, vous pouvez le trouver dans des merceries, dans des enseignes comme Fnac, Cultura, Espace culturel leclerc …

Ou sur internet.

 

Publié le

Une écharpe sans aiguilles ni crochet

   Visionnez le tuto

Vous êtes allergique au tricot, au crochet mais vous avez tellement envie de vous faire cette belle écharpe, si douillette, si confortable.

Et puis, même si vous savez tricoter, vous avez aussi le droit de poser vos aiguilles, le temps de réaliser ce modèle.

J’ai adoré le faire. Continuer la lecture de Une écharpe sans aiguilles ni crochet