Publié le Laisser un commentaire

Herringbone et les arêtes de hareng

Alors tout a commencé par un quiproquo. Nous avions de jolis sol dallés, avec des pavés organisés en chevrons. Ce motif ornemental devint très populaire, et on en trouva partout : tout d’abord chez les égyptiens, et sur les routes romaines, plus tard pour les parquets des châteaux et sur de précieuses marqueteries. Ces motifs à chevrons portaient aussi le joli nom de motifs à bâtons rompus.

Mais il paraît qu’ils ressemblaient fortement à l’arête centrale des poissons. Eh oui ! Et le meilleur d’entre eux, celui qui avait la plus belle arête bien régulière était notre ami le hareng. Les anglo-saxons baptisèrent alors ces motifs « herringbone pattern » que nous traduisons élégamment par motifs à chevrons.

Mais à l’usage le mot pattern fut supprimé dans certains domaines, et en particulier dans le monde du tricot. Un point magnifique fut nommé « herringbone stitch » et après avoir retraversé l’atlantique, il revint chez nous avec cette belle appellation de point en arête de hareng.

Alors, continuons à l’appeler point de chevrons !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.