Taille des aiguilles à tricoter

Il vous arrive certainement d’être en possession de pelotes qui ont perdu leur étiquette : reste d’un pull, achat en solde, trouvaille dans un grenier… Et toutes les précieuses informations qui se trouvaient sur la bague, disparues, envolées !

Mais, pas de panique, il y a une solution pour reconstituer les caractéristiques de cette pelote.

Pour la comprendre, il faut revenir sur quelques considérations générales.

Il y a deux sortes de laine :

  • la laine « simple » plus souvent appelée « single » en conservation du terme anglais.
  • la laine « retordue »

La laine simple est faite d’un seul brin qui n’a été ni replié, ni vrillé sur lui-même. C’est aussi ce qu’on appelle la laine mèche. C’est un fil assez moelleux, mais aussi assez cassant, donc fragile.

La laine retordue est composée de plusieurs brins. Elle est alors filée, c’est-à-dire qu’elle est constituée de plusieurs brins qui sont tordus ensemble (on dit aussi « twistés) et qui forment un fil solide et assez régulier. Ce type de laine bouloche beaucoup moins que la précédente, elle est aussi moins naturelle.

Ceci décrit la nature de la laine.

La laine se caractérise aussi, par son épaisseur. Et c’est en fonction de cette épaisseur que se fera le choix des aiguilles ou crochets à utiliser pour la travailler. Et en fonction de son épaisseur, la laine va être rangée dans des catégories : par exemple Lace, Sport ou Bulky. Ce sont certainement des termes que vous avez déjà entendus.

Et pour définir l’épaisseur. L’unité anglaise de cette épaisseur est le « ply ».  Dans la traduction de cet acronyme, on trouve la notion de nombre de brins. Mais dans les faits, le « ply » définit uniquement le poids de la laine. Si on prend 2 laines de même « ply » l’une peut être composée de 2 brins et l’autre de 4.

Une laine sport a par exemple un « ply » de 5.

On utilise en France une autre notion qui est le métrage pour 100g. Dans ce tableau, vous pourrez retrouver les 2 indications.

Dans cette classification des laines, à chaque catégorie correspond une taille d’aiguille, ou une plage de tailles d’aiguilles.

Mais aussi, une estimation de la taille d’un échantillon pour la catégorie concernée. Ce qui est mentionné, c’est le nombre de mailles pour 10 cm de jersey.

Alors, comment pouvons-nous retrouver la catégorie de cette pelote orpheline d’étiquette pour connaître la taille des aiguilles à utiliser ?

Il existe une méthode, le WPI (c’est de l’anglais), autrement appelée : nombre de tours par pouce. Elle va vous permettre de repositionner votre laine dans le tableau.

Dans le tableau, voici une colonne supplémentaire, mentionnant ce WPI.

En pratique, pour obtenir cette information, il va falloir enrouler la laine autour d’un cylindre, sur une longueur d’1 pouce. Puis il faut noter le nombre de brins qui se sont juxtaposés sur cette longueur. C’est le WPI.

Vous pouvez prendre n’importe quel objet cylindrique, quel que soit son diamètre, car ce qui compte, c’est le nombre des brins qui vont se juxtaposer une distance donnée, de 1 pouce. Munissez-vous d’un cylindre : un crayon de papier rond fait l’affaire. Faites une marque sur le corps du crayon. Puis faites une seconde marque, espacée d’un pouce. Si vous avez un mètre international, vous avez certainement une mesure de pouce. Sinon, faites votre seconde marque à 2,54 cm.

Ensuite, prenez la laine que vous voulez étalonner. Posez le brin sur la première marque et enroulez le brin autour de votre crayon. Placez bien chaque tour contre le précédent. Et comptez vos tours au fur et à mesure. Positionnez les brins pour qu’ils se touchent. Ne les tassez pas, il faut juste qu’ils s’accolent, sans laisser de jour. Arrêtez-vous lorsque vous atteignez la seconde marque. Si vous avez perdu le cours pendant le comptage, vous pouvez recompter les brins une fois l’enroulage terminé et pour vous faciliter la tâche, vous pouvez alors écarter les brins de la spirale pour mieux les visualiser.

En consultant le tableau, vous retrouvez, sa catégorie et les aiguilles ou crochet à utiliser.

Vous pouvez mettre ceci en application pour tous vos restes de laine. Laine étant un terme générique. Vous pouvez faire la même chose pour des manières mélangées ou pour des matières naturelles animales ou végétales, et toutes les matières synthétiques.

2 réflexions au sujet de « Taille des aiguilles à tricoter »

  1. merci infiniment pour cette technique que je recherchais depuis longtemps.
    je perdais donc beaucoup de temps à tester differentes tailles d’aiguilles sur un échantillon
    bonne fin d’année

    1. Bonne année et bon tricot

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.