TRICOT ET CONFINEMENT J23

Bonjour à tous

Vingt troisième jour de confinement. J’espère que vous allez bien.

Aujourd’hui je vais vous donner un truc de fainéant. Lorsqu’on termine un ouvrage, il faut rentrer les fils. C’est une étape obligée, mais ce genre de finition n’est pas toujours agréable à faire. On a bien envie de porter le pull qu’on vient de terminer et il y a encore tout ce travail à faire.

Pour rentrer les fils il y a des techniques bien particulières suivant le type de point tricoté. J’avais fait un inventaire de toutes ces méthodes.

Maintenant, je vais vous montrer comment rentrer les fils au fur et à mesure, tout en tricotant. C’est un truc de paresseuse mais c’est super efficace. Les paresseux sont souvent de grands ingénieux, car que n’inventeraient-ils pas pour en faire le moins possible.

Pour voir la technique en détail, regardez ma vidéo du jour.

Placer les 2 fils à gauche tout en maintenant l’aiguille gauche
Tricoter la première maille avec le nouveau fil
Conserver les 2 queues de fil à gauche
Piquer la maille à l’endroit
Basculer les 2 fils devant à droite des 2 pointes
Faire le jeté
Remettre les 2 fils derrière et à gauche
Terminer la maille
Tricoter la maille suivant à l’endroit. Alterner ensuite : maille tissée et maille normale. Faire ceci sur 9 mailles environ
Voici le résultat : invisible devant, et ci-dessus les fils tissés à l’arrière

On peut encore améliorer le résultat en s’y prenant en deux temps. Vous tissez un premier fil lors du changement de pelote en laissant l’autre pendre en place. Sur le rang de retour vous tirez alors sur cette queue de fil pour tricoter la fin de rang et garder la tension des mailles. Vous la faites passer

dans la boucle de laine au moment où vous faites  la première maille du rang suivant. Vous prenez le fil à gauche et vous le tissez sur ce second rang. Les fils sont donc rentrés en 2 phases successives. Avec cette méthode en 2 temps, la discrétion devient totale.

J’espère que ce truc vous servira. Je vous souhaite une belle journée malgré le confinement. Et restez chez vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.