TRICOT ET CONFINEMENT J25

Bonjour à tous

Vingt cinquième jour de confinement.

Je vous souhaite une bonne journée en espérant que vous et votre famille allez bien.

Vous continuez à me demander comment faire un masque en tricot. Je pense qu’il est en effet important de savoir se fabriquer un masque, car il risque de devenir obligatoire. Mais comme on ne peut le faire en tricot car la matière ne répond pas aux exigences de sécurité, je vais vous montrer dans cette vidéo comment réaliser un en tissu et comment le coudre.

Pour que ce masque soit le plus efficace possible, j’ai suivi les normes édictées par l’AFNOR. Et j’ai choisi de vous montrer comment faire un masque barrière « à plis » avec élastiques aux oreilles. Je travaillé sur le patron de base de l’AFNOR.

Patrons de l’AFNOR

Pour faire ce masque il est préférable d’avoir une machine à coudre. Les plus courageux peuvent faire toutes les coutures à la main, mais le travail sera évidemment beaucoup plus long.

Pour la fabrication artisanale de masque comme nous allons le faire ici, il y a toute une liste de recommandations en ce qui concerne le choix des tissus.

Recommandations pour la confection artisanale
(annexe A du guide AFNOR SPEC sur les masques barrières)

— Utiliser des étoffes serrées ;
— Assembler en deux ou trois couches (mêmes
étoffes ou différentes étoffes ;
— Utiliser des étoffes permettant à l’air de
passer pendant la respiration ;
— Utiliser des étoffes suffisamment souples
pour s’appliquer autour du visage pour
assurer l’étanchéité ;
— Utiliser des étoffes pas trop chaudes ;
— Utiliser des étoffes lisses, non irritantes ;
— Ne pas utiliser d’étoffes légères et peu
serrées ;
— Ne pas confectionner un masque avec une
seule épaisseur d’étoffe ;
— Ne pas utiliser d’agrafe dans la conception du
masque barrière
— Ne pas utiliser des étoffes bloquant le passage
de l’air pendant la respiration ;
— Ne pas utiliser des étoffes trop raides qui ne
favoriseraient pas l’étanchéité ;
— Ne pas utiliser des étoffes chaudes qui
rendraient le porter difficile ;
— Ne pas utiliser des étoffes irritantes qui
rendraient le porter difficile ;
— Ne pas faire de coutures verticales, le long du
nez, de la bouche et du menton ;

En résumé, il faut utiliser des étoffes serrées mais permettant à l’air de passer pendant la respiration, des étoffes douces pour le visage et souples pour se coller au visage. Il faut doubler ou même tripler l’épaisseur. Le coton est parfait car il peut se laver à 60°. Les draps font très bien l’affaire.

Vous pouvez suivre le détail de fabrication sur ma vidéo du jour.

ÉTAPES DE RÉALISATION

Vous pouvez utiliser un seul tissu pour faire le masque, ou prendre un tissu pour la partie extérieure visible et un autre tissu pour la doublure qui est en contact avec le visage.
Pour les explications, le tissu extérieur sera nommé T1 et le tissu de doublure T2. Le masque présenté est constitué d’une couche de T1 et de 2 épaisseurs de T2.

Coupe

Coupez dans T1 :
1 rectangle de 20 x 22 cm.
Coupez dans T2 :
2 rectangles de 20 x 18 cm

Assemblage

Posez endroit contre endroit : Le rectangle T1 et les 2 rectangles T2 superposés.
Mettez les bord à bord sur un côté de 20 cm en superposant A et B.
Faites une couture tout le long à 1 cm du bord.
Mettez ensuite bord à bord le côté opposé en superposant C et D.
Faites une couture sur les 5 cm extérieurs de chaque côté, entre C et C’ et entre D et D’.
Repassez les 2 coutures.

Mettre à plat. Le tissu T1 étant plus grand, il est replié d’1 cm de chaque côté sur l’envers.

Coupez 2 élastiques de 18 cm pour les femmes et de 20 cm pour les hommes.

Posez le premier élastique : une extrémité en E, l’autre en F, en l’insérant entre T1 et T2. Faites une couture entre D et B.

Posez le second élastique : une extrémité en G, l’autre en H, en l’insérant entre T1 et T2. Faites une couture entre A et C.

Retournez le masque.

Pliage

Pliez en suivant ces directives.
Lorsque vous avez plié le masque de chaque côté, faites une surpiqûre pour maintenir les plis.

Il reste une fente à l’arrière qui peut servir à introduire un filtre jetable et renouvelable et à insérer une barrette de nez. Si vous ne mettez ni filtre ni barrette, cette fente peut être fermée par un point de couture. Le masque est alors terminé.

Cet exercice nous a changé du tricot ; mais comme les tricoteurs sont des adeptes du travail artisanal et du fait-main, je pense que vous saurez sans problème réaliser ce masque.

Je vous souhaite du courage, de la persévérance et surtout restez chez vous. À demain.

Une réflexion au sujet de « TRICOT ET CONFINEMENT J25 »

  1. Bonjour, Pour ma part j’ai rajouté 1cm tout autour pour les coutures, sinon les dimensions ne font plus que 18×18 cms ce qui est très juste… Bien à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.